• Victoire de Harden sur Westbrook

    L'altruisme de James Harden terrasse un stratosphérique Russell Westbrook !

    Marquer 49 points, planter 8 tirs à 3-points et repartir avec une défaite : c’est la très mauvaise expérience qu’a connue Russell Westbrook face aux Rockets cette nuit ! Le meneur du Thunder a été phénoménal avant de se liquéfier dans le money time pour laisser la bande de James Harden remporter une 6e victoire de suite (118-116). Sans être aussi étincelant que son ancien compère, la star de Houston (26 points, 12 passes) a su jouer juste jusqu’au bout avec cette dernière action symbole pour permettre à Nene de plier le match sur la ligne !

     

    L’oeil du tigre. À vif, Russell Westbrook démarre en trombe cette rencontre et désamorce des Rockets en mal d’adresse dans les premières minutes. OKC en profite pour rapidement prendre dix points d’avance. La pépite du Thunder (15 points) fait un festival, de près comme de loin… Puis il part se reposer, et c’est le moment que choisit son rival pour lui rendre la pareille. Le coup de chaud d’Harden ramène son équipe à 5 points (38-33).

    Meilleur tireur d’élite de la ligue, Eric Gordon fait respecter son rang. Sans le barbu, c’est lui qui ramène Houston au niveau des visiteurs. Plus de dynamisme pour le banc texan, qui n’a qu’à contenir la menace Kanter en face. Les deux équipes ne s’encombrent pas de la défense, et les deux anciens coéquipiers au Thunder reprennent leur chantier. La balance penche vers Harden, plus altruiste et juste que le soliste exceptionnel qu’est Westbrook.  67-56 à la mi-temps.

    Westbrook en fusion

    En plus d’être à l’aise derrière l’arc, les Rockets font également la loi dans la raquette, à l’image d’un excellent Nene. Les locaux trouvent des solutions collectives, le ballon bouge… Tout le contraire de leurs adversaires du soir. Pourtant, Russell Westbrook sort un match incroyable, battant au passage son record de tirs primés marqués en un match. Mais en face, c’est une déferlante orchestrée par Harden, et un Eric Gordon plus sniper que jamais : 97-83 !

    Victor Oladipo n’a pas déposé les armes. L’ancien d’Orlando se fait plaisir et OKC redevient menaçant. Et quand l’épouvantail de ce match revient aux affaires, le Thunder est sur les talons de Rockets qui les regardent jouer. Dans le money time, personne ne veut tuer la rencontre ! Les deux camps s’échangent les balles de match sans en convertir une. Il faut la vista d’Harden, délivrant une passe parfaite pour Nene, qui monte au dunk à une seconde la fin. Cisaillé, il termine le travail sur la ligne, à l’expérience.

    Malin comme Harden

    Score final : 118-116. Westbrook (49 points, 8 rebonds, 5 passes) a été gigantesque ce soir encore, mais sa prestation est entachée de ce qui pourrait être un marronnier : sa faculté à rater ses fins de rencontre. Dans les trois dernières minutes, il rate ses 4 tirs tentés, les 4 tirs de son équipe. James Harden aura lui eut le mérite d’être altruiste jusqu’au bout, bien aidé toute la rencontre par les 22 points d’Eric Gordon.

    Ça commence à faire une vilaine série (0-3) pour le Thunder, qui retrouve Denver samedi à OKC. Les Rockets vont à Orlando dès ce soir pour poursuivre leur série de 6 victoires de rang.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :