• Son record en carrière en poche, Frank Ntilikina veut enchaîner

    Le meneur de jeu des Knicks a compilé 20 points et 10 passes en moins de 30 minutes face aux Wizards.

     

    Il n’y a rien à attendre de la fin de saison des Knicks, si ce n’est voir les jeunes progresser. Et les défenseurs de Frank Ntilikina se sont levés du bon pied ce matin après le superbe match du Français hier soir à Washington, conclu avec 20 points, son record en carrière, à 6/9 aux tirs dont 3/5 de loin, et 10 passes. C’est son deuxième double-double en carrière, et ça lui permet d’être le plus jeune Knick de l’histoire à compiler 20 points et 10 passes. 

    Toujours utilisé de manière inégale, l’ancien Strasbourgeois est entré en jeu avec la « second unit » à 18-4 en faveur des Wizards, et a permis d’inverser la tendance avec le soutien de Bobby Portis pour enchaîner un 24-8. 

    « Personnellement, j’ai juste essayé de modifier le cours du match, de faire des actions simples » commente « Headband Frank » (le meneur porte désormais un bandeau). « Vraiment, c’est grâce aux gars présents autour que j’ai pu faire un bon match. Le ballon circulait bien, jusqu’au bon tir, au bon moment. Bien sûr, ça aurait été mieux si on avait gagné, mais je vois du progrès. »

    Confirmer en restant agressif

    « J’ai trouvé qu’il avait joué avec beaucoup d’autorité. C’est le mot que j’utilise pour lui. Il y a beaucoup d’autorité dans son jeu » répète son entraîneur Mike Miller. « Il a fait du bon boulot au niveau de l’annonce des systèmes, il était agressif quand il fallait. Il était dans un bon rythme au tir et a trouvé ses spots. Il a mis ses tirs. Et défensivement, il a fait ce qu’il sait faire. Donc je l’ai trouvé vraiment très solide tout au long du match. »

    Le troisième quart-temps fut tout de même plus compliqué, et alors que Frank Ntilikina et ses camarades avaient lâché leurs 18 points d’avance, Mike Miller a choisi de le sortir quand le score était de 87-87.

    Le coach a ainsi misé sur Elfrid Payton, en jambes ces derniers jours, mais pas hier soir (3 points à 1/6), qui n’a pas réussi à inverser la tendance. Le « French Prince » n’est finalement revenu qu’à cinq minutes de la fin alors que Washington avait pris 12 points d’avance. Le temps de mettre 5 points et de donner 2 passes, pour étoffer un peu plus sa belle performance. Sans doute la meilleure de sa carrière en NBA.

    « Mon but est de rester dans cette agressivité, et de continuer à faire les bons choix » décrit-il. « Je sens que le travail que je fais sur mon jeu paie, et que si je poursuis dans cette voie, cela ouvrira les choses pour moi, ainsi que pour mes coéquipiers. Je veux garder cet état d’esprit. »

    C’est un peu le même refrain depuis son arrivée en NBA, et on saura très vite si ce match est un déclic, ou juste une performance sans lendemain.

    Il n’y a rien à attendre de la fin de saison des Knicks, si ce n’est voir les jeunes progresser. Et les défenseurs de Frank Ntilikina se sont levés du bon pied ce matin après le superbe match du Français hier soir à Washington, conclu avec 20 points, son record en carrière, à 6/9 aux tirs dont 3/5 de loin, et 10 passes. C’est son deuxième double-double en carrière, et ça lui permet d’être le plus jeune Knick de l’histoire à compiler 20 points et 10 passes. 

    Toujours utilisé de manière inégale, l’ancien Strasbourgeois est entré en jeu avec la « second unit » à 18-4 en faveur des Wizards, et a permis d’inverser la tendance avec le soutien de Bobby Portis pour enchaîner un 24-8. 

     

    « Personnellement, j’ai juste essayé de modifier le cours du match, de faire des actions simples » commente « Headband Frank » (le meneur porte désormais un bandeau). « Vraiment, c’est grâce aux gars présents autour que j’ai pu faire un bon match. Le ballon circulait bien, jusqu’au bon tir, au bon moment. Bien sûr, ça aurait été mieux si on avait gagné, mais je vois du progrès. »

    Confirmer en restant agressif

    « J’ai trouvé qu’il avait joué avec beaucoup d’autorité. C’est le mot que j’utilise pour lui. Il y a beaucoup d’autorité dans son jeu » répète son entraîneur Mike Miller. « Il a fait du bon boulot au niveau de l’annonce des systèmes, il était agressif quand il fallait. Il était dans un bon rythme au tir et a trouvé ses spots. Il a mis ses tirs. Et défensivement, il a fait ce qu’il sait faire. Donc je l’ai trouvé vraiment très solide tout au long du match. »

    Le troisième quart-temps fut tout de même plus compliqué, et alors que Frank Ntilikina et ses camarades avaient lâché leurs 18 points d’avance, Mike Miller a choisi de le sortir quand le score était de 87-87.

    Le coach a ainsi misé sur Elfrid Payton, en jambes ces derniers jours, mais pas hier soir (3 points à 1/6), qui n’a pas réussi à inverser la tendance. Le « French Prince » n’est finalement revenu qu’à cinq minutes de la fin alors que Washington avait pris 12 points d’avance. Le temps de mettre 5 points et de donner 2 passes, pour étoffer un peu plus sa belle performance. Sans doute la meilleure de sa carrière en NBA.

    « Mon but est de rester dans cette agressivité, et de continuer à faire les bons choix » décrit-il. « Je sens que le travail que je fais sur mon jeu paie, et que si je poursuis dans cette voie, cela ouvrira les choses pour moi, ainsi que pour mes coéquipiers. Je veux garder cet état d’esprit. »

    C’est un peu le même refrain depuis son arrivée en NBA, et on saura très vite si ce match est un déclic, ou juste une performance sans lendemain.

     
     
    FRANK NTILIKINAPourcentageRebonds 
    SaisonEquipeMJMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPts
    2017-18 NYK 78 22 36.4 31.8 72.1 0.5 1.8 2.3 3.2 2.3 0.8 1.7 0.2 5.9
    2018-19 NYK 43 21 33.7 28.7 76.7 0.3 1.7 2.0 2.8 2.4 0.7 1.3 0.3 5.7
    2019-20 NYK 55 21 39.1 31.0 87.2 0.4 1.7 2.1 2.9 2.4 0.9 1.3 0.3 6.0
    Total   176 21 36.5 30.7 77.9 0.4 1.8 2.2 3.0 2.4 0.8 1.5 0.3 5.9

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :