• Sixers – Cavaliers : Ben Simmons et LeBron James se livrent une guerre des étoiles

    Et de 13 pour les Sixers ! Le nouveau succès de cette folle série, acquis cette nuit à la maison face aux Cavs, est sans doute le plus beau, tant dans le scénario insoutenable (132-130 à la dernière seconde) que sur les plans comptable et psychologique.

    Non content de prendre la 3e place à l’Est, Philly s’est payé le luxe de compter jusqu’à 30 points d’avance, le tout sans Joel Embiid, de quoi envoyer un message en vue d’éventuelles retrouvailles en playoffs. Au delà de l’écart abyssal que les Cavs ont réussi à remonter pour revenir à -1 dans les dernières secondes, la rencontre a été marquée par le duel de titans entre Ben Simmons (27 pts, 15 rbds, 13pds, 4 ints) et LeBron James (44 pts dont 35 en 2e mi-temps, 11 rbds, 11 pds mais 8 bps).

     

    Déjà à l’initiative d’un come-back monumental la veille face aux Wizards, le King a bien failli reproduire le même exploit en couleur, mais a manqué un lancer à la dernière seconde. Comment le lui reprocher ? Chez les lieutenants, la paire Redick-Belinelli (28 et 23 pts) a pris le meilleur sur Jeff Green (33 pts, son record cette saison) et Kevin Love (17 pts, 9 rbds, 4 pds). 

    Pas de fraîcheur et pas de meneurs = sale quart d’heure

    Décidément, ces Cavs n’en finissent plus de surprendre. Car pour être malmené, humilié même par séquence et mené de 30 points en milieu de 2e quart sur un match à l’extérieur au lendemain d’un match épuisant mentalement et physiquement, il en faut de la ressource !

    Pas en rythme, bougés comme jamais par les Sixers et privés d’un vrai meneur de métier pour calmer le jeu dans les moments chauds (Hill et Calderon étant sur le flanc), les Cavs ont été surclassés en première mi-temps. C’est d’abord une pluie de 3-points qui a lancé le spectacle, Belinelli, Saric, Covington et Redick s’en donnant à coeur-joie en premier quart tandis que Simmons, déjà sur un nuage, fait briller tout le monde y compris Holmes qui poursuit le show avec un alley-oop et un gros tomar (29-17). Les temps morts de coach Lue n’y changent rien : les pertes de balle s’enchaînent et les moments forts en faveur des Sixers aussi. Bâché par Ilyasova, Love voit ensuite Simmons s’offrir un dunk monstrueux en transition. Même Fultz se met au diapason dès son entrée et porte la marque à 41-25 après un spin-move devant JR Smith.

    Les Sixers jusqu’à +30 !

    Avec 3 points à 1/7 au tir en premier quart, LeBron James ne peut que constater les dégâts, mais il n’est pas au bout de ses peines. Redick, Fultz, Ilyasova et Covington se relaient sans discontinuer pour passer la barre des 20 points d’écart. Belinelli refait ensuite surface et colle deux paniers à 3-points somptueux, le second après une énième perte de balle des Cavs (65-37). Derrière le temps mort de Lue, c’est au tour de Simmons de claquer deux nouveaux dunks, le premier en sanction de celui raté par LBJ juste avant, le second après une feinte de passe lumineuse pour Redick. L’écart passe logiquement à +30 après deux lancers d’Ilyasova (75-45). On se dit alors que la victoire de la veille a laissé plus de traces qu’on ne pouvait l’imaginer. Et pourtant…

    LeBron James dunke plus vite que son ombre

    Revenus à -23 à la mi-temps après un 7-0 largement alimenté par Jeff Green, l’un des seuls à surnager côté Cavs (78-55), les coéquipiers de LeBron James vont réussir l’impossible, en débutant notamment le 3e acte à 6/7 aux tirs pour passer rapidement un 11-0 conclu par l’inévitable Jeff Green derrière l’arc (85-75). Les Sixers, qui viennent d’enchaîner un 0/7 au tir, retrouvent des couleurs lorsque Simmons valide son triple-double en trouvant Belinelli à 3-points en contre-attaque (94-83). Le sniper transalpin aligne deux nouveaux paniers de loin (102-90), ce qui a le don d’énerver James qui termine le 3e acte par un lay-up main gauche et un dunk qui annonce la couleur (105-98).

    Dès le début du 4e quart, James met les choses au clair en scorant 11 points de suite. Des 3-points, des lay-ups, des dunks, tout y passe, et revoilà déjà Cleveland à -2 (111-109). Les Sixers essaient de se détacher à nouveau, mais James envoie alors un poster-dunk monumental sur Ilyasova, écrabouillé sur place (121-118), sonnant le début d’une fin de match assez folle.

    Un come-back historique gâché pour deux lancers

    Redick croit avoir fait le plus dur après avoir converti le service de Simmons d’un 3 points dans le corner. Mais même à moins de 2 minutes de la fin et 8 points de retard (128-120), Cleveland refuse d’abdiquer. Smith et Green, tous deux derrière l’arc, ramènent alors l’écart à -1 (128-127). Après les lancers réussis de Redick et Ilyasova, Philly s’apprête à s’imposer sur le fil mais Covington fait faute sur James qui tentait le 3-points de l’égalisation au buzzer et se voit offrir la chance d’égaliser au lancer-franc (132-129).

    Le King met le premier, mais rate le second et se retrouve obligé de rater le 3e pour tenter d’obtenir un rebond offensif miraculeux. Larry Nance effleurera le ballon au rebond, sans que celui-ci ne retombe dans le cercle, délivrant un Wells Fargo Center qui ne respirait plus depuis de longues secondes.

    Avec un match en moins, les Sixers récupèrent la 3e place. Ils reçoivent Dallas dimanche, puis vont à Atlanta mardi et défieront Milwaukee mercredi. Pour Cleveland, il ne reste plus qu’une double confrontation contre les Knicks (à l’extérieur lundi, à domicile mercredi).

    76ERS  / 132TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    D. Saric 25 1/9 1/6 0/0 1 2 3 3 1 0 1 0 3 0
    R. Covington 36 4/8 2/6 1/1 1 3 4 0 5 3 0 3 11 17
    A. Johnson 19 3/8 0/0 1/1 2 1 3 4 2 1 1 0 7 9
    B. Simmons 36 12/17 0/0 3/5 3 12 15 13 4 4 3 1 27 50
    J. Redick 32 9/19 4/11 6/7 0 2 2 1 2 0 1 0 28 19
    E. Ilyasova 29 6/12 1/4 4/4 4 7 11 5 4 1 1 1 17 28
    R. Holmes 15 3/4 0/0 0/0 0 2 2 2 1 0 1 1 6 9
    M. Fultz 12 5/8 0/0 0/0 1 2 3 4 1 1 2 0 10 13
    T.J. McConnell 5 0/1 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0
    M. Belinelli 30 7/15 6/12 3/3 0 2 2 2 3 0 2 1 23 18
    Total   50/101 14/39 18/21 12 33 45 35 23 10 12 7 132  
    CAVALIERS  / 130TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    J. Green 41 10/12 5/6 8/8 1 4 5 3 5 0 2 0 33 37
    L. James 40 17/29 4/8 6/11 1 10 11 11 0 2 8 1 44 44
    C. Osman 33 2/11 1/8 2/4 3 3 6 3 2 1 0 0 7 6
    K. Love 33 5/10 3/6 4/5 0 9 9 4 3 0 1 1 17 24
    R. Hood 12 1/3 0/0 2/2 0 2 2 1 2 0 0 0 4 5
    L. Nance Jr. 7 1/4 0/0 0/0 1 0 1 0 0 0 0 0 2 0
    T. Thompson 6 2/2 0/0 0/1 1 1 2 0 0 0 0 0 4 5
    J. Clarkson 18 2/7 0/0 2/2 1 1 2 1 1 1 1 0 6 4
    K. Korver 19 2/3 1/2 0/0 0 0 0 1 4 2 2 0 5 5
    J. Smith 30 3/6 2/4 0/0 0 2 2 0 3 0 0 0 8 7
    Total   45/87 16/34 24/33 8 32 40 24 20 6 14 2 130

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :