• San Antonio en mode rouleau compresseur

    Tony Parker

    Sous l’impulsion des monuments Tim Duncan (27 pts, 7 rbds en 28 minutes) et Manu Ginobili (18 pts), San Antonio fait le break dans le money time et s’impose largement 122-105. Sobre mais très bon dans la création, Tony Parker finit en double-double avec 14 pts et 12 passes pour seulement un ballon perdu. Après avoir résisté durant les trois-quarts du match, Oklahoma a finalement plié sous la variété des armes texanes. Conséquence de l’absence d’Ibaka, l’édifice s’est écroulé dans la peinture où le Thunder a concédé 66 points ! Au final, Kevin Durant (28 pts, 9 rbds, 5 pds mais 6 bps) et Russell Westbrook (25 pts, 7 pds) ont mis leurs points mais le jeu de leur équipe était trop stéréotypé pour inquiéter durablement les Spurs.
     

    Tim Duncan, l’option n°1

    Le match débute sur un rythme haletant. Dès les premières secondes, San Antonio profite de l’absence d’Ibaka pour servir le plus possible Tim Duncan. Qu’il soit défendu par Collison ou Perkins, The Big Fundamental score sans sourciller. Dans une forme digne d’un vingtenaire, il plante dans la peinture ou en tête de raquette avec la même efficacité, bien servi par Parker sur le pick’n’roll (12 points à 6/7 en 1er quart). L’intérieur est bien aidé par Kawhi Leonard, bien décidé à agresser la raquete d’Oklahoma. En attaque, Oklahoma galère, notamment Westbrook très maladroit en pénétration ou en périphérie. À 6:00, Parker – très incisif – crosse Sefolosha pour un lay-up assassin. Les Spurs créent un premier écart à 18 à 7. Mais Kevin Durant prend ses responsabilités et remet OKC sur les bons rails. Scott Brooks trouve des points salvateurs avec Caron Butler et Derek Fisher. Après douze minutes, le score est de 30 à 27 pour San Antonio.

    Le mano à mano continue dès la reprise. Pour San Antonio, les points arrivent par Tim Duncan et Danny Green tandis que l’inusable Derek Fisher maintient la baraque à flots, côtés Thunder (47-41 pour San Antonio à 7:30). Progressivement, Tony Parker sort de sa boite et prend ses responsabilités. Aidé par les écrans de Duncan, le meneur s’immisce avec autorité dans la raquette du Thunder. Ses lay-ups et ses fixations pour Leonard, Green ou Belinelli font mouche. En quelques minutes, il prend le meilleur sur Westbrook pour porter l’écart à 13 points (60 à 48) sur un superbe 2+1. Le Thunder ne plie pas pour autant. Par Durant puis Reggie Jackson, l’équipe revient à seulement 8 points à la pause. Dans une première partie de match hyper offensive, San Antonio mène 67-59.

    Russell Westbrook, trop rapide pour les Spurs

    Le troisième quart-temps démarre sur les chapeaux de roues d’un bolide appelé Westbrook. En peine jusqu’ici, le meneur d’Oklahoma profite de son match-up favorable sur Parker pour agresser jusqu’à plus soif la défense texane. Et cela fonctionne car il inscrit 12 points dans le quart-temps sans oublier de servir avec efficacité son MVP. En l’espace de 7 minutes, Oklahoma est repassé en tête 76 à 75 devant des Spurs aphones, complètement dépassés par l’intensité du Thunder. À ce titre, l’impact de Nick Collison est énorme pour son équipe. L’intérieur gêne considérablement Tiago Splitter, entrainant nombre de balles perdues pour les Spurs. Parker sorti, c’est Ginobili qui prend son relais et il y a du mieux pour les texans. Libéré, l’Argentin inscrit ses premiers points derrière l’arc et poursuit son oeuvre dans la percussion. L’agressivité qui manquait aux Spurs depuis la reprise est revenue. Simultanément, la rentrée d’Aaron Baynes fait un bien fou aux locaux. Physique et malin, le pivot est à même de répondre aux offensives adverses. Mine de rien, sous leur impulsion, l’écart est repassé à 7 points en faveur des Spurs à la conclusion.

    San Antonio finit le travail dans la sérénité

    Pressés par des arbitres très zélés, les joueurs montrent souvent de la frustration. Coupable d’une légère faute sur Danny Green, Durant prend aussi une technique pour s’être montré (un peu) irrévérencieux. Plus sereins, les Spurs reprennent leur course en avant, portés par un Parker très créatif. Sous les coups de boutoir de Danny Green et Kawhi Leonard, le Thunder cède peu à peu. Boris Diaw profite de son match-up sur Butler et domine la peinture adverse. Fatigués, Durant et Westbrook ne parviennent plus à faire la différence.  À 6:40, l’ultime panier de Parker offre une avance de 13 points (103-90).

    La suite sera très douloureuse pour les visiteurs. Manu Ginobili reprend le match à son compte et malgré les tentatives de Westbrook, le Thunder croule. Étrangement, Nick Collison, le meilleur défenseur du Thunder ce soir, reste sur le banc. Légendaires, Tim Duncan et l’Argentin inscrivent leurs derniers points du match dans un AT&T Center survolté. À 2 minutes de la sirène, l’heure est déjà au garbage time. Sur le banc, les joueurs majeurs des Spurs rient, ceux du Thunder pleurent.

    Une soirée record pour San Antonio

    Avec cette 110e victoire en post-saison, le trio Parker-Duncan-Ginobili égale Magic-Kareem-Cooper au nombre de victoires en playoffs. C’est la soirée des records pour le meneur français qui devient également le 10ème meilleur passeur de l’histoire des playoffs NBA !

    SAN ANTONIO  / 122TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    K. Leonard 39:04 7/16 1/4 1/2 1 5 6 2 2 3 1 1 16 17
    T. Duncan 29:05 11/19 0/0 5/6 2 5 7 3 3 0 1 0 27 27
    T. Splitter 18:43 3/4 0/0 0/0 1 7 8 0 2 0 1 1 6 13
    D. Green 27:04 6/7 4/5 0/0 1 3 4 1 3 2 0 0 16 22
    T. Parker 35:41 6/12 0/1 2/3 0 3 3 12 1 1 1 0 14 22
    M. Ginobili 27:10 7/12 3/4 1/1 1 1 2 3 2 1 1 0 18 18
    B. Diaw 20:16 3/7 0/0 3/4 2 1 3 3 1 1 2 0 9 9
    P. Mills 13:33 2/3 1/2 0/0 0 1 1 2 4 0 0 0 5 7
    M. Belinelli 15:46 2/3 0/1 1/1 0 3 3 2 0 0 0 0 5 9
    A. Baynes 6:59 1/2 0/0 0/0 0 1 1 0 2 0 2 0 2 0
    C. Joseph 2:13 2/2 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 4 4
    M. Bonner 2:13 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
    J. Ayres 2:13 0/0 0/0 0/0 0 2 2 0 0 0 0 0 0 2
    Total 240 50/87 9/17 13/17 8 32 40 28 20 8 9 2 122 150
    OKLAHOMA CITY  / 105TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    K. Durant 40:48 10/19 4/7 4/4 1 8 9 5 4 0 6 1 28 28
    N. Collison 15:32 0/3 0/1 0/0 0 3 3 1 1 2 1 1 0 3
    K. Perkins 23:40 2/3 0/0 1/1 4 5 9 0 4 0 3 0 5 10
    T. Sefolosha 15:32 0/4 0/1 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 -3
    R. Westbrook 36:15 9/21 1/4 6/8 2 3 5 7 3 0 4 0 25 19
    R. Jackson 28:17 6/11 1/2 0/0 0 2 2 2 2 0 1 0 13 11
    C. Butler 25:27 2/6 1/4 4/6 1 3 4 1 2 0 0 0 9 8
    S. Adams 17:12 2/3 0/0 0/0 1 1 2 1 2 0 0 1 4 7
    D. Fisher 25:40 4/6 4/6 4/4 0 2 2 1 3 2 1 0 16 18
    J. Lamb 7:11 1/3 0/1 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 2 1
    P. Jones 2:13 1/1 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 3
    A. Roberson 2:13 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
    Total 240 37/80 12/27 19/23 9 28 37 19 22 4 16 3 105 105

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :