• Les Wizards frappent d'entrée

    John wallJohn wall

    Quinze secondes au milieu du 2e quart-temps. C’est le laps de temps pendant lequel les Pacers auront mené au score face aux Wizards lors du premier match de la demi-finale de la Conférence Est. A l’image de Roy Hibbert (0 pt, 0 rbd…), les Pacers, qui avaient souffert le martyr pour venir à bout des Hawks au premier tour, n’ont jamais eu le contrôle du match et ont logiquement subi la loi des Wizards. Vainqueurs 102-96 de leur quatrième match à l’extérieur en playoffs, les coéquipiers de Brad Beal ont déjà repris l’avantage du terrain. 

    Deux paniers à trois-points de Trevor Ariza dans la première minute du match donnent tout de suite le ton et lancent les Wizards dont la vitesse en attaque gêne beaucoup les Pacers. De leur côté, les Pacers enchaînent les balles perdues (quatre en quatre minutes) et se cassent les dents sur la défense des Wizards, à l’image d’un John Wall bondissant avec deux contres spectaculaires. L’écart grimpe rapidement au-delà des dix points (23-10, 9e minute) et Frank Vogel ne semble trouver aucune solution pour relancer son équipe. Ariza plante une nouvelle banderille juste avant la sirène pour donner treize points d’avance aux Wizards après douze minutes de jeu, 28-15.

    Le banc des Pacers entretient l’espoir

    Probablement secoués par leur coach entre les deux quart-temps, les Pacers reviennent avec de bien meilleures intentions et infligent un 11-0 d’entrée de jeu à leur adversaire du jour pour revenir à deux longueurs jusqu’à ce qu’un dunk de Nene ne mette en terme à ce run. Mais c’est bien un nouveau match qui commence grâce au travail de Luis Scola, Evan Turner et C.J. Watson. Ce dernier permet d’ailleurs aux Pacers de prendre la tête pour la première fois du match (31-30, 18e). Sans Wall, les Wizards semblent perdus sur le Fin et Randy Wittman est obligé de relancer son meneur All-Star plus rapidement que prévu. Le retour des titulaires redonne de l’air aux joueurs de la capitale tandis qu’Ariza continue son festival offensif et que Paul George et Lance Stephenson continuent de vendanger. A la mi-temps, les Wizards ont le match en main et mènent par 56 à 43 et dominent tous les compartiments du jeu sauf l’apport du banc où celui des Pacers, si discret lors du premier tour, malmène outrageusement celui des Wizards (17-2 à la pause).

    Marcin Gortat appuie là où ça fait mal

    Au retour des vestiaires, Gortat poursuit son excellent travail et Roy Hibbert écope rapidement de sa quatrième faute, imité quelques instants plus tard par Nene. Le « Polish Hammer » s’amuse dans la peinture mais un sursaut d’orgueil des Pacers leur permet de revenir sous la barre des dix points (68-62, 35e). Lance Stephenson sonne la charge et David West rentre ses tirs extérieurs et c’est tout le public du Bankers Life Fieldhouse qui reprend espoir. Les Wizards enchaînent alors huit tirs manqués à la suite et subissent le jeu. Les Pacers sont quant à eux déchaînés et retrouvent leur hargne légendaire. Après trois quart-temps, Washington est encore devant au tableau d’affichage mais ne compte plus que sept points d’avance, 69 à 62. Sur les sept dernières minutes, les Wizards n’ont pas inscrit le moindre panier.

    Brad Beal porte l’estocade

    Le quatrième quart-temps part sur les chapeaux de roue, les deux équipes inscrivant panier sur panier. L’écart se stabilise entre huit et dix points points en faveur des Wizards mais le banc des Pacers avec Scola et Turner est toujours aussi efficace et l’on sent que le match peut basculer en l’espace de quelques instants d’un côté comme de l’autre. Drew Gooden au relais de Gortat fait le métier au rebond et se montre efficace près du cercle en attaque et Beal plein de sang-froid marque deux paniers à 3-points coup sur coup pour redonner de l’air aux Wizards (90-78, 42e). Le moral des Pacers est atteint et ces derniers perdent la flamme qui les animaient lors de cette tentative de comeback. Quatre paniers à 3-points de Chris Copeland et George Hill dans la dernière minute permettent aux Pacers de réduire l’écart mais le mal est déjà fait et les Wizards s’imposent finalement par 102 à 96 au terme d’un match plein de maîtrise.

    Roy Hibberne à nouveau

    Avec 25 points, 7 rebonds, 7 passes décisives et 5 interceptions, Bradley Beal reprend là où il s’était arrêté. Trevor Ariza, extraordinaire en première période, ajoute 22 points et le trio composé de Nene, Marcin Gortat et Drew Gooden compile 39 points, 34 rebonds (dont 14 offensifs) et 5 contres, annihilant la raquette des Pacers. Du côté d’Indiana, David West est le joueur le plus solide avec 15 points et 12 rebonds. George Hill termine avec 18 points (9 dans les trente dernières secondes), tout comme Paul George (à 4 sur 17 aux tirs). Que dire de Roy Hibbert, auteur d’une performance qui n’avait plus été réalisée depuis plus de vingt ans en playoffs : 0 point, 0 rebonds, 5 fautes en dix-huit minutes… Mention spéciale au banc avec 12 points pour Luis Scola et 9 points pour C.J. Watson.

    Les Wizards récupèrent l’avantage du terrain mais ne devraient pas s’en contenter avant le Game 2 mercredi soir à Indianapolis. Un match déjà décisif pour les Pacers…

    INDIANA  / 96TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    P. George 42:31 4/17 1/5 9/9 1 5 6 5 4 1 2 0 18 15
    D. West 37:38 6/15 0/0 3/4 3 9 12 2 3 0 3 1 15 17
    R. Hibbert 17:43 0/2 0/0 0/0 0 0 0 1 5 0 2 2 0 -1
    L. Stephenson 34:43 4/13 2/4 2/2 0 6 6 2 3 2 4 0 12 9
    G. Hill 33:13 6/11 3/6 3/5 1 3 4 1 3 0 1 0 18 15
    I. Mahinmi 12:17 1/2 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 0 0 2 1
    E. Turner 18:46 2/4 0/0 3/3 0 2 2 2 1 1 0 0 7 10
    C. Watson 14:47 3/5 1/1 2/2 0 1 1 2 0 1 0 0 9 11
    L. Scola 27:14 6/11 0/0 0/2 1 4 5 0 5 1 1 2 12 12
    C. Copeland 1:08 1/1 1/1 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 3 4
    Total 240 33/81 8/17 22/27 6 30 36 16 26 6 13 5 96 93
    WASHINGTON  / 102TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    T. Ariza 37:20 7/10 6/6 2/4 1 5 6 2 3 1 0 0 22 26
    N. Hilario 32:12 6/16 0/0 3/4 1 5 6 2 4 0 2 2 15 12
    M. Gortat 36:17 4/12 0/0 4/6 6 9 15 2 1 0 5 3 12 17
    B. Beal 42:42 8/18 3/5 6/9 2 5 7 7 3 5 4 1 25 28
    J. Wall 39:43 4/14 0/3 5/6 0 5 5 9 5 1 1 2 13 18
    T. Booker 8:58 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 1 0 2 0 0 -1
    M. Webster 15:58 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 0
    A. Miller 8:17 1/2 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 2
    D. Gooden 17:47 5/11 0/1 2/2 7 6 13 0 5 0 1 0 12 18
    G. Temple 0:46 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
    Total 240 35/84 10/16 22/31 17 36 53 23 23 7 15 8 102 120

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :