• Les Raptors éliminent les Bucks après un final d’anthologie

    Jusqu’à ses dernières secondes, cette série entre les Raptors et les Bucks aura été passionnante ! Malgré 34 points et 9 rebonds de Giannis Antetokounmpo, et un finish fabuleux de Jason Terry, les Bucks ont dû s’incliner à domicile dans un Game 6 haletant (92-89). DeMar DeRozan (32 points) a été fantastique pour les Raptors qui parviennent donc (enfin !) à s’éviter un match 7 dans une série de playoffs… Toronto aura cependant été loin d’être un modèle de sérénité, gaspillant un avantage de 25 points établi en 3e quart.

    Les Raptors vont avoir un weekend de récupération avant de s’attaquer aux champions en titre de Cleveland en demi-finale de conférence, dès lundi dans l’Ohio. 

    Giannis Antetokounmpo trop esseulé

    Ça démarre fort pour les Bucks avec les 8 premiers points de l’équipe pour Giannis Antetokounmpo. De retour à domicile pour prolonger leur saison, les jeunes joueurs de Milwaukee poussent la gonfle et veulent sortir les Raptors de leur dynamique. Ça marche en provoquant notamment deux fautes rapides pour Serge Ibaka qui doit donc sortir. Et puis, Thon Maker bâche Norman Powell puis DeMar DeRozan mais DeMarre Carroll inscrit à trois points.

    Après un 7/9 aux tirs initial, les Bucks n’arrivent plus à rentrer le moindre tir. Antetokounmpo en est bien à 14 points en 1er quart mais c’est Toronto qui a repris l’avantage en posant davantage le rythme, avec notamment 10 points de DeRozan (28-24). Et les Raptors appuient là où ça fait mal, en continuant de verrouiller la défense d’une part, et en multipliant les passes avant de trouver le cercle d’autre part.

    Le « Greek Freak » vient bien placer un énorme coup de marteau sur une passe intelligente de Thon Maker en backdoor, pour arriver à 18 points à la pause, mais les Bucks sont dans le dur offensivement. Ils sont tenus à 14 points en 12 minutes ! Leur banc n’apporte que 6 points, contre les 19 unités des seconds couteaux canadiens. Et comme DeRozan ne faiblit pas, à l’image de ce dernier mouvement qui laisse Malcolm Brogdon dans le vent avant de mystifier Antetokounmpo d’un panier renversé, Toronto garde la main sur le match à la mi-temps (51-38).

    Le retour en force des Bucks

    Et le retour des vestiaires confirme la tendance pour les visiteurs. Jusque-là très discret, Kyle Lowry sort de sa sieste et enchaîne un 3-points et un passage en force provoqué. Les Raptors prennent tout simplement 20 points d’avance en continuant de tenir les jeunes Bucks en respect, défensivement. Surtout, Antetokounmpo commence à sérieusement être esseulé pour porter l’attaque de Milwaukee. En face, Ibaka, Powell et Carroll se succèdent à trois points et l’écart enfle encore : +25 !

    Heureusement, Milwaukee retrouve un peu de jus pour terminer le 3e quart sur une bonne note : un 15-3 en l’occurrence. Dellavedova, Middleton et Snell viennent enfin épauler Antetokounmpo et les Bucks ne sont plus qu’à 13 points avant le dernier quart (74-61). Dos au mur, les Bucks n’ont plus le choix : il faut tout donner ! Et avec Monroe, ils reviennent même à -8 avant que Lowry n’inscrive un panier de roublard au terme d’une action très confuse.

    DeMar DeRozan plie l’affaire

    Antetokounmpo vient bâcher DeRozan et Milwaukee s’accroche plus que jamais, à -4 à 4 minutes du terme. Middleton fait exploser le public du Wisconsin une première fois en rentrant un panier à trois points… plus la faute ! Et le vétéran Jason Terry en remet une couche en donnant l’avantage, également à trois points. Les Bucks sont à quelques minutes d’arracher un match 7 à Toronto mais Cory Joseph rentre le 3-points qui tue à 1 minute du gong. DeRozan enfonce le clou d’un dunk sur l’action suivante.

    Mais les moussaillons de J-Kidd ne veulent pas baisser pavillon si rapidement. Après une faute bête d’Ibaka sur Middleton, c’est le vieux roublard Terry qui frappe encore : d’abord en défense, en forçant une balle perdue de DeRozan, puis en ramenant son équipe à 2 points à 19 secondes de la fin. Cette fin de match folle va cependant se terminer sur une remise en jeu foirée par Tony Snell, qui cherchait le touchdown avec les Bucks à 3 points et 3 secondes à jouer. Toronto s’impose donc à l’arraché, mais en six manches (92-89).

     

    Bucks  / 89TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    T. Maker 13 0/3 0/1 2/2 1 1 2 2 1 0 2 5 2 6
    G. Antetokounmpo 47 13/23 1/2 7/13 1 8 9 3 4 2 3 2 34 31
    T. Snell 31 1/4 0/1 0/0 0 2 2 2 4 1 1 1 2 4
    M. Brogdon 23 3/9 0/1 0/0 0 2 2 1 1 2 1 0 6 4
    K. Middleton 42 6/13 3/5 4/7 0 4 4 5 4 2 3 0 19 17
    G. Monroe 24 2/5 0/0 2/2 4 3 7 1 2 1 3 1 6 10
    J. Henson 9 0/2 0/0 0/0 2 2 4 0 1 1 0 0 0 3
    M. Dellavedova 34 4/9 1/4 3/4 1 3 4 4 0 1 1 0 12 14
    J. Terry 18 3/8 2/5 0/0 3 1 4 0 3 1 0 1 8 9
    Total   32/76 7/19 18/28 12 26 38 18 20 11 14 10 89  
    Raptors  / 92TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    S. Ibaka 31 2/7 1/3 2/2 1 10 11 0 6 0 1 2 7 14
    D. Carroll 13 2/4 2/3 0/0 0 1 1 2 0 0 1 0 6 6
    K. Lowry 44 5/9 1/4 2/4 1 3 4 4 2 2 2 1 13 16
    D. DeRozan 40 12/24 0/3 8/9 1 3 4 3 2 5 3 0 32 28
    N. Powell 31 3/6 2/2 0/0 1 2 3 0 4 0 2 0 8 6
    P. Patterson 23 2/4 1/3 2/2 1 4 5 1 0 2 1 0 7 12
    P. Tucker 21 1/4 1/2 1/2 4 3 7 1 5 0 3 1 4 6
    J. Valanciunas 17 2/6 0/0 2/2 0 5 5 1 0 0 1 0 6 7
    D. Wright 6 2/2 0/0 0/0 1 0 1 1 1 0 0 0 4 6
    C. Joseph 15 1/4 1/2 2/2 1 1 2 1 0 0 0 0 5 5
    Total   32/70 9/22 19/23 11 32 43 14 20 9 14 4 92  

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :