• Les Pacers rejoignent le Heat en finale de conférence

    Lance Stephenson

    Meilleure équipe de ces playoffs à l’extérieur, les Wizards quittent ces playoffs avec une troisième défaite de suite à domicile. La défaite de trop puisque les Pacers, vainqueurs 93-80, s’imposent 4-2 dans cette série et gagnent le droit de défier Miami avec l’avantage du terrain. Le duel tant attendu aura donc bien lieu. 

    Randy Wittman avait proposé de donner des t-shirts jaunes à tous les fans du Verizon Center ou d’envoyer ses joueurs dormir à l’hôtel à la veille du Game 6 opposant les Washington Wizards aux Indiana Pacers. Il avait sans doute raison. Impériaux en déplacement (5-1), les joueurs de la capitale avaient déjà perdu trois fois en quatre matchs à domicile pendant ces playoffs et voulaient éviter la passe de quatre.

    Indiana joue juste

    Le match part sur un rythme soutenu. Les deux équipes sont inspirées en attaque et sont très proches l’une de l’autre. Les Pacers prennent les devants mais les Wizards restent en embuscade à quelques longueurs. David West est très à l’aide dans la peinture et Lance Stephenson fait preuve d’une belle adresse extérieure. Après le premier quart-temps le score est de 29 à 23 pour des Pacers qui jouent juste et bien, le jour et la nuit par rapport au Game 5.

    Randy Wittman relance alors la vieille garde avec Andre Miller, Al Harrington et Drew Gooden mais l’expérience tourne court alors que les Pacers continuent leur festival offensif tout en restant très appliqués en défense. L’écart grimpe alors au delà des dix points et l’expérience de la tête de série numéro 1 de la Conférence Est se fait alors ressentir. David West, Paul George et Lance Stephenson sont à la fête et maintiennent l’écart alors que John Wall et les siens cafouillent leur basket et ne font preuve d’aucune stratégie en attaque. A la pause, les Wizards peuvent s’estimer heureux de n’être qu’à douze longueurs(52-40).

    Au retour des vestiaires, les visiteurs portent leur avance à seize points mais les Wizards retrouvent alors leur hargne et signent un cinglant 9-0 pour complètement revenir dans le match. Mais David West ne se laisse pas démonter et poursuit son travail de sape. L’écart retrouve alors ses deux chiffres et les Pacers inscrivent les paniers importants, à l’image du 3-points marqué par George Hill dans le corner alors que l’horloge affichait une seconde. Au courage, les Wizards reviennent sous la barre des dix points en toute fin de troisième quart-temps, 71 à 63.

    Les Wizards reviennent à – 1…

    L’intensité monte d’un cran à l’entame du dernier quart-temps. Portés dans leur bonne séquence de jeu et par un public enfin en délire, les Wizards enchaînent les paniers pour passer devant (74-73, 41e) sur un panier à 3-points de Bradley Beal dans une ambiance absolument délirante. David West, encore lui, répond sur les deux actions suivantes et des décisions arbitrales contestables mêlés à des pertes de balles idiotes des Wizards permettent aux Pacers de retrouver 9 points d’avance à quatre minutes de la sirène (85-76, 44e). Les dernières minutes sont gérées de main de maître par les Pacers qui s’imposent à l’expérience 93-80 et s’offrent un nouveau duel face à Miami en finale de conférence.

    Sans forcément bien jouer, les hommes de Frank Vogel ont passé les deux premiers tours mais devront élever leur niveau de jeu pour pouvoir espérer faire vaciller le double champion NBA en titre. Pour les Wizards, cette première qualification en playoffs de l’ère Wall-Beal restera une satisfaction.

    Avec 29 points, David West est le MVP du match, et plus généralement de la série. L’ancien All-Star des Hornets a converti les tirs clés et toujours su casser le rythme des Wizards. Lance Stephenson a ajouté 17 points et Roy Hibbert et Paul George ont terminé avec 11 points chacun. Du côté des Wizards, Marcin Gortat a marqué 19 points et Bradley Beal, 16 points. Place à la revanche de l’année passée entre les Pacers et le Heat avec pour enjeu une place en finale NBA 2014 !

    WASHINGTON  / 80TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    T. Ariza 35:53 1/5 0/3 4/4 1 6 7 1 4 0 2 1 6 9
    N. Hilario 31:24 7/12 0/0 1/2 1 5 6 2 3 0 1 0 15 16
    M. Gortat 41:09 7/12 0/0 5/6 2 4 6 1 2 0 1 0 19 19
    B. Beal 43:23 7/19 2/6 0/0 0 3 3 4 4 2 2 1 16 12
    J. Wall 43:59 5/16 0/4 2/2 1 4 5 9 1 2 5 1 12 13
    M. Webster 16:05 1/4 0/2 2/4 2 2 4 0 2 0 0 0 4 3
    D. Gooden 14:23 1/4 0/0 2/2 2 2 4 0 3 0 0 0 4 5
    A. Miller 3:22 2/3 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 0 0 4 3
    A. Harrington 8:16 0/2 0/2 0/0 0 5 5 0 1 0 0 0 0 3
    G. Temple 0:48 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
    K. Seraphin 0:39 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
    O. Porter 0:39 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
    Total 240 31/79 2/18 16/20 9 31 40 17 23 4 11 3 80 81
    INDIANA  / 93TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    P. George 42:39 4/11 1/5 3/4 0 5 5 2 4 3 1 0 12 13
    D. West 38:28 13/26 0/2 3/5 1 5 6 4 1 0 1 0 29 23
    R. Hibbert 36:03 4/8 0/0 3/4 3 4 7 0 3 1 2 3 11 15
    L. Stephenson 40:50 8/13 0/1 1/1 0 5 5 8 5 0 1 1 17 25
    G. Hill 43:15 4/7 1/2 2/2 0 6 6 3 3 2 4 0 11 15
    I. Mahinmi 11:57 2/2 0/0 1/3 1 1 2 0 2 0 0 0 5 5
    L. Scola 9:32 1/3 0/0 2/2 0 0 0 0 4 0 0 0 4 2
    E. Turner 11:36 0/0 0/0 0/0 0 4 4 1 0 0 1 0 0 4
    C. Watson 4:45 1/2 0/0 2/4 0 2 2 0 1 0 1 0 4 2
    C. Copeland 0:09 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
    R. Butler 0:46 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 1
    Total 240 37/72 2/10 17/25 5 33 38 18 23 6 11 4 93 105

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :