• Les Blazers braquent OKC !

    Nicolas Batum

     

    Comment Oklahoma City a pu laisser filer ce match ? Le Thunder avait le match en main avec un Kevin Durant insolent d’adresse (37 points et 14 rebonds). Mais les Blazers renversent le cours du match dans le money time, et réalisent l’énorme performance de venir s’imposer à la Chesapeake Energy Arena (94-98). Ce 1er janvier 2014, OKC n’est plus leader de la NBA, et laisse sa place aux Pacers, vainqueurs des Cavs.

     

    Pendant 36 minutes, OKC a déroulé un basket parfait avec un Durant énorme, qui domine Nicolas Batum, toujours trop loin en défense. Mais les Blazers ont gardé en tête l’idée d’un comeback. Eux qui venaient de perdre deux matches de suite au buzzer ou presque.

    « C’est énorme », explique Damian Lillard. « Les meilleures équipes de la ligue ne perdent que rarement trois matches de suite. On savait cela, et on ne voulait pas avoir affaire avec cela après nos deux défaites dans le money-time. On a donc mieux défendu. »

    Un point pour Durant en dernier quart-temps

    C’est surtout là que la différence s’est faite en dernier quart-temps. OKC a mené de 13 pts en troisième quart-temps mais dans les dernières minutes, les efforts de Batum ont commencé à payer sur Durant qui n’a inscrit qu’un point en dernier quart-temps !

    Portland était devant (94-90), mais les lancers-francs manqués de Mo Williams, plus ceux réussis par Thabo Sefolosha, ramènent le Thunder dans le match. C’est Durant qui a la balle d’égalisation mais il manque un shoot à 3 mètres.

    « Mes coéquipiers m’ont dit que si j’avais eu un défenseur face à moi, j’aurais mis ce shoot », raconte Durant. « Je suis sûr que je vais revoir les images dans ma tête le restant de la soirée. Je voulais le mettre et on aurait gagné en prolongation. »

    Mais avec les 25 points et 14 rebonds de LaMarcus Aldridge et les 21 pts et 11 passes de Lillard auront raison de la meilleure équipe à domicile de la ligue, qui ne l’est plus désormais (14-2 pour OKC, 15-1 pour Indiana). Portland s’impose 27-16 dans le dernier quart-temps pour l’emporter 98-94 et rester dans les pas d’OKC et San Antonio au sommet de la conférence Ouest.

    « Ce fut long ! », admet Terry Stotts. « Mais cela montre de quoi nous sommes capables. Avoir gagné comme ça, après deux défaites décevantes, dans un back-to-back, c’est une belle victoire. »

     

     

    OKLAHOMA CITY  / 94TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    K. Durant 40:12 12/26 3/9 10/12 3 11 14 3 3 1 1 0 37 38
    S. Ibaka 31:09 8/14 0/1 1/2 2 2 4 0 3 0 1 3 17 16
    K. Perkins 27:55 1/4 0/0 0/0 0 4 4 1 3 0 1 1 2 4
    T. Sefolosha 27:33 1/2 0/0 2/2 0 5 5 0 1 1 0 0 4 9
    R. Jackson 28:41 5/13 0/0 2/4 2 5 7 6 2 1 1 0 12 15
    N. Collison 16:51 2/4 0/0 0/0 2 5 7 0 3 0 1 0 4 8
    D. Fisher 19:19 1/4 0/2 2/2 0 2 2 3 1 0 1 0 4 5
    S. Adams 19:48 1/4 0/0 2/2 1 2 3 1 3 0 3 0 4 2
    J. Lamb 20:36 5/11 0/2 0/0 0 6 6 1 0 0 1 0 10 10
    P. Jones 7:56 0/0 0/0 0/2 0 0 0 0 1 0 0 0 0 -2
    Total 240 36/82 3/14 19/26 10 42 52 15 20 3 10 4 94 105
    PORTLAND  / 98TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    N. Batum 38:06 6/15 1/7 2/2 2 1 3 3 4 2 3 0 15 11
    L. Aldridge 39:43 10/23 0/0 5/6 2 12 14 2 3 0 0 2 25 29
    R. Lopez 39:07 5/8 0/0 2/2 2 3 5 0 2 0 0 0 12 14
    W. Matthews 38:06 5/16 2/9 4/4 1 6 7 7 4 1 0 0 16 20
    D. Lillard 40:35 6/15 4/10 5/5 1 5 6 11 3 1 2 0 21 28
    D. Wright 7:53 0/2 0/2 0/0 1 0 1 0 0 1 0 0 0 0
    M. Williams 18:32 2/7 1/5 0/2 0 1 1 3 4 0 0 0 5 2
    J. Freeland 11:31 1/3 0/0 0/0 0 3 3 0 2 0 1 1 2 3
    M. Leonard 4:35 1/2 0/0 0/0 0 2 2 0 0 0 0 0 2 3
    E. Watson 1:52 0/0 0/0 0/0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 1
    Total 240 36/91 8/33 18/21 10 33 43 26 22 5 6 3 98 111

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :