• Hakeem Olajuwon : « Dwight Howard a besoin d’une piqûre de rappel »

    Sensei de référence de la NBA, Hakeem Olajuwon était au centre d’un événement organisé par la Grande Ligue en Afrique, et plus précisément au Nigéria, dans son pays natal.

    Interrogé comme souvent sur son disciple et successeur, Dwight Howard, le Dream n’a pas fait dans la langue de bois sur le site de la NBA. Au contraire, il a affirmé sans détour que le pivot All Star des Rockets a tendance à retomber dans ses travers, que ce soit aux lancers francs, ou en attaque en général. 

    « En vérité, je suis impatient de revenir à Houston pour travailler encore davantage avec Dwight. J’attends tellement plus de sa part. Il a toujours été athlétique et agressif et il l’est encore. Mais quand je le regarde jouer, je vois surtout toutes les occasions qu’il rate. Quand il reçoit la balle, il prend son temps pour savoir quel mouvement il va faire, où il va aller. Il ne devrait pas y avoir ce petit temps de délai. Il devrait réagir plus rapidement avec des mouvements automatiques. Il faut pouvoir enclencher son geste avant que la défense ne soit prête. Il faut forcer le défenseur à être dans la réaction et le prendre de court. Nous avons bien travaillé ensemble la dernière fois. Mais ce que je remarque, c’est que Dwight a tendance à retomber dans ses mauvaises habitudes. Il lui faut une bonne piqûre de rappel. »

    Joueur robotique toujours aussi fruste en attaque, Dwight Howard ne semble pas avoir développé de véritable instinct offensif (le pourra-t-il jamais ?). Et Hakeem Olajuwon le sait bien : c’est d’autant plus nécessaire pour lui d’avoir une routine et des mouvements automatiques. Surtout sur la ligne des lancers…

    « Je pense que c’est là qu’il a le plus besoin de solides automatismes. Ce n’est pas seulement l’accumulation des heures à shooter. C’est surtout d’avoir une routine et de s’y tenir à chaque fois. Avec Dwight, c’est surtout mental. Parfois, il ne devrait pas réfléchir. Ne pas hésiter. Fais confiance à ta routine et laisse ton bras partir. Ce n’est pas rédhibitoire d’avoir un pivot qui n’est pas bon aux lancers puisque Shaq a gagné le titre quatre fois. Mais ça peut être un facteur crucial, donc il vaut mieux corriger le tir. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :