• Golden State sombre en prolongation

    Les Warriors s'inclinent dans leur salle après avoir mené de 24 points en deuxième mi-temps

    40 points pour Stephen Curry, +24 dans le troisième quart temps, les Warriors se dirigeaient vers une nouvelle démonstration et tout s’est écroulé. Un début de dernier quart-temps catastrophique se transforme en 32-13 pour les Grizzlies. Kevin Durant et Stephen Curry se prennent le bec, Mike Conley (27 points et 12 passes) envoie le match en prolongation, et la descente aux enfers continue. La doublette Marc Gasol – Zach Randolph (50 points, 16 rebonds, 9 passes) marchent sur le Death Lineup, et Tony Allen (11 points et 12 rebonds) sera décisif dans le money time. Memphis repart de l’Oracle Arena avec une victoire (128-119) tout aussi impressionnante qu’inespérée. 

    Memphis prend d’abord l’eau

    En difficulté défensivement depuis cinq matchs, Memphis continue sur cette lancée en laissant Golden State marquer vingt de leurs vingt-cinq premiers points dans la raquette. Stephen Curry, déjà auteur de 17 points, attaque sans cesse le cercle, ses coéquipiers coupent à l’intérieur comme ils le veulent, et chaque tentative de switch est puni par un post up sur Mike Conley (41-27). À l’exception du trio Gasol – Conley – Randolph, les Grizzlies affichent un piteux quatre sur quinze aux tirs.

    Alors que Kevin Durant et Klay Thompson ont pris le relai du double MVP, Memphis trouve enfin une solution offensive en la personne de Chandler Parsons. L’ancien Mav enfile dix points dans le deuxième quart-temps pour garder son équipe dans la rencontre (52-43). L’autre facteur permettant à Memphis de rester sur les talons de Golden State est le tir longue distance. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, à la pause les Grizzlies ont tiré et mis plus de 3-points que les Warriors !

    La cuvée Curry 2016 fait son retour

    Les hommes de Steve Kerr finissent toutefois la mi-temps sur une banderille de loin. Au terme d’une action magnifique d’altruisme entre KD, Curry, et Thompson, ce dernier fait mouche pour refaire passer l’écart à plus de dix points (67-55). Memphis n’a pas de réponse face à ce trio infernal qui compte déjà 50 points à près de 60% de réussite.

    Trois nouvelles banderilles longue distance de Stephen Curry lancent la deuxième mi-temps sur les mêmes bases que la première. Récemment critiqué pour son manque d’agressivité depuis l’arrivée de Kevin Durant, le Splash Brother fait taire les mauvaises langues en continuant son festival. En transition, il va chercher le 3-points improbable avec la faute, puis deux nouveaux lay-ups lui donnent 17 points dans cette troisième période, 36 au total, et repoussent Memphis à -24 (88-64) !

    On a retrouvé la défense de Memphis

    Une fois l’ouragan passé, les Grizzlies commencent à grappiller leur retard. Un tir primé de Mike Conley les ramène à -19, avant qu’un 7-0, mené par Zach Randolph et alimenté par trois pertes de balles des Dubs, pour débuter le dernier quart temps ne fasse frissonner l’Oracle Arena (98-86). Kevin Durant redonne de l’air aux siens mais Golden State confirme ses difficultés récentes pour tuer le match.

    Derrière l’inimitable Zach Randolph, et deux tirs primés de Troy Daniels, Memphis inflige un 16-0 aux locaux pour revenir à -2 (104-102) ! À quatre minutes de la fin du match, la défense de Memphis limite les Warriors à seulement six points et sept tirs dans le dernier quart temps, tout en provoquant cinq pertes de balles. La fébrilité est palpable chez les champions 2015. Un zéro sur cinq aux lancers francs de Klay Thompson et Kevin Durant donnent trois opportunités à Memphis d’égaliser ou de passer devant mais Tony Allen les vendange toutes les unes après les autres.

    Un chaos décisif

    Alors que Curry marque son 40e point de la rencontre, et semble prendre les choses en mains pour tuer le match, Kevin Durant exige le ballon. S’en suit un étrange échange entre les deux joueurs, Curry exaspéré finit par obéir. KD manque son tir forcé, Green l’engueule ! Sur l’action suivante, Conley égalise à mi-distance. Prolongation (111-111) !

    Les cinq minutes supplémentaires ne feront que confirmer la fin du temps réglementaire. Grâce à Zach Randolph et Marc Gasol, Memphis contrôle les débats en prenant rapidement six points d’avance. Draymond Green aura beau jeter ses dernières forces dans la bataille, les Grizzlies ne flancheront pas. Ils signent le plus gros hold up de la saison, et laissent Golden State dans une drôle de situation…

    Cela faisait 662 matches qu’une équipe n’avait pas gagné un match après avoir été menée de 19 points dans le dernier quart-temps. Impossible n’est pas Grizzly !

    WARRIORS  / 119TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    D. Green 40 3/6 1/3 4/5 0 8 8 4 6 3 4 0 11 18
    K. Durant 43 7/17 0/5 13/18 2 11 13 4 1 0 4 3 27 28
    Z. Pachulia 30 3/4 0/0 4/4 0 4 4 2 3 0 0 0 10 15
    S. Curry 42 15/27 5/13 5/5 0 4 4 6 2 1 4 1 40 36
    K. Thompson 42 7/17 2/6 1/3 3 3 6 2 1 0 0 0 17 13
    D. West 11 0/1 0/0 1/2 0 4 4 3 2 2 0 1 1 9
    A. Iguodala 27 1/3 0/1 0/0 2 1 3 0 2 0 0 0 2 3
    J. McGee 5 2/2 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 1 0 4 3
    P. McCaw 3 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 -1
    S. Livingston 16 3/4 0/0 1/2 0 2 2 2 2 1 3 0 7 7
    I. Clark 6 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
    Total   41/83 8/30 29/39 7 37 44 23 21 7 16 5 119  
    GRIZZLIES  / 128TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    J. Green 20 1/3 1/2 1/3 1 1 2 2 2 1 1 0 4 4
    C. Parsons 16 4/7 2/4 0/0 0 1 1 0 2 1 1 0 10 8
    M. Gasol 41 9/18 0/2 5/5 1 4 5 3 3 1 0 0 23 23
    M. Conley 41 10/19 3/9 4/5 0 4 4 12 1 1 2 0 27 32
    T. Allen 48 5/16 0/1 1/2 6 6 12 3 3 6 2 0 11 18
    J. Martin 5 0/0 0/0 2/2 0 3 3 0 1 0 0 0 2 5
    Z. Randolph 35 12/17 1/1 2/2 4 7 11 6 4 0 1 0 27 38
    J. Ennis 20 3/8 1/3 0/0 1 4 5 1 4 2 2 0 7 8
    A. Harrison 5 1/1 0/0 0/0 1 0 1 0 2 0 1 0 2 2
    T. Daniels 21 4/8 4/7 0/0 0 1 1 1 0 1 2 0 12 9
    V. Carter 14 1/6 1/4 0/0 0 2 2 1 6 0 0 0 3 1
    Total   50/103 13/33 15/19 14 33 47 29 28 13 12 0 128

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :