• Dans une fournaise, les Spurs climatisent le Heat

    Tony Parker, Tim Duncan et Boris Diaw

    LeBron James est bien humain. Alors que son Heat était à la lutte pour décrocher le premier match à l’extérieur au terme d’un gros troisième quart, le King (25 points) a été pris de crampes, principale victime de la panne de climatisation dans la salle.

    Incapable de bouger, et contraint de retourner s’asseoir sur le banc, le leader de Miami a vu ses coéquipiers lâcher prise au plus mauvais moment. Revigorés, les Spurs n’ont pas laissé passer leur chance avec six paniers primés pour conclure l’affaire dans un bouquet final explosif ! Dans un match de grande qualité, Tim Duncan (21 points, 10 rebonds) et Tony Parker (19 points, 8 passes) ont mené leur équipe vers une belle victoire (110-95) grâce à un dernier quart à sens unique (37-16).
     

    Le duel des Big Three

    Il n’avait joué que 12 minutes lors des dernières finales, mais pour ce match 1, Rashard Lewis est tout simplement dans le cinq majeur. Jouant à fond la carte du jeu au large, le Heat commence bien avec Chris Bosh et Dwyane Wade qui nous gratifie d’une belle feinte pour tromper Duncan. Mais à l’image de LeBron James qui finit le quart temps à 3/7 aux tirs, Miami lâche quelques points en route contre la défense bien en place des Spurs. Certes, Kawhi Leonard a déjà écopé de deux fautes mais San Antonio est devant après les 12 premières minutes (26-20). Il faut dire que Manu Ginobili a plutôt bien rentabilisé ses 7 minutes de jeu avec 9 points, 3 passes, 2 rebonds, 2 interceptions… et même un contre !

    Miami parvient à rester au contact en début de deuxième par la grâce de Ray Allen qui continue d’artiller de loin. Chris Bosh l’imite et comme Wade récite ses moves les uns après les autres, Popovich arrête le jeu alors que Miami a repris le dessus (38-36). Avec un 6/7 aux tirs, le Heat a littéralement pris un coup de chaud et son Big Three est bien présent. James (13), Wade (12) et Bosh (10 points, 7 rebonds) cumulent pour 35 des 49 points de leur équipe. En face, la triade texane n’est pas en reste avec 36 points dont 15 pour le seul Duncan qui est hyper efficace à 6/7 aux tirs. San Antonio reste aux commandes à la pause (54-49).

    Danny Green, le retour du tueur de Heat

    Mais dans un AT&T Center (littéralement) de plus en plus chaud, avec une panne de l’air conditionné, le Heat revient tranquillement au score au retour des vestiaires. Lewis et Allen dégainent comme à leurs plus belles heures à Seattle et Miami passe un 13-2 pour reprendre l’avantage (62-60). Ray Allen enfile même 6 points de suite avec un énorme dunk en contre-attaque pour enfoncer le clou. Les Spurs déjouent et accumulent les balles perdues. Cinq de suite en l’occurrence. Miami en profite pour prendre 6 points d’avance (75-69). LeBron James rentre lui un gros tir à trois points sur la dernière possession du Heat mais Splitter inscrit un ultime panier au buzzer pour ramener l’écart à +4 pour le Heat (78-74).

    Le pivot brésilien de San Antonio connaît son quart d’heure de gloire en enchaînant 9 points d’affilée à cheval sur les deux périodes. Il permet aux Spurs de rester dans la roue du Heat alors que les floridiens semblent en contrôle. Mais si Chris Bosh réussit une action à quatre points, Miami tombe sur un os et se prend un 15-4 dans les dents. Alors que LeBron James demande une première fois à sortir pour des crampes, les Spurs ont trouvé leur second souffle sur les ailes de Danny Green qui met deux tirs primés de suite et y ajoute même un dunk ! Le bougre en enfile un dernier, et alors que LeBron James est à nouveau pris de crampes, c’est Tony Parker qui enfonce le poignard sur un autre panier primé. Avec un Boris Diaw plus Boris Diaw que jamais, les Spurs s’imposent dans ce premier match (110-95) au terme d’un dernier quart très solide (36-17) et malgré un record de balles perdues (23) sur ces playoffs. C’est la 8e victoire de suite à domicile de 15 points et plus pour les Spurs dans les playoffs, même si l’écart est en trompe-l’oeil…

    Prochain match, dimanche soir.

    SAN ANTONIO  / 110TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    K. Leonard 23:33 3/5 2/3 1/2 0 2 2 0 3 1 4 0 9 5
    T. Duncan 33:09 9/10 0/0 3/4 1 9 10 3 2 0 5 0 21 27
    T. Splitter 23:15 5/6 0/0 4/5 0 4 4 0 1 0 4 2 14 14
    D. Green 28:08 4/9 3/7 2/2 1 2 3 1 2 2 1 1 13 14
    T. Parker 36:36 8/15 2/2 1/2 0 0 0 8 1 1 4 0 19 16
    M. Ginobili 32:10 5/10 3/6 3/3 0 5 5 11 3 3 2 1 16 29
    B. Diaw 33:07 1/5 0/1 0/0 2 8 10 6 1 0 1 0 2 13
    P. Mills 11:37 3/5 1/3 0/0 1 2 3 0 0 1 0 0 7 9
    M. Belinelli 18:25 2/3 2/3 3/4 0 2 2 1 1 0 1 0 9 9
    Total 240 40/68 13/25 17/22 5 34 39 30 14 8 22 4 110 136
    MIAMI  / 95TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    L. James 32:53 9/17 2/3 5/6 3 3 6 3 1 3 4 0 25 24
    R. Lewis 30:38 4/10 2/6 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 10 4
    C. Bosh 33:34 7/11 3/4 1/1 2 7 9 1 2 0 2 0 18 22
    D. Wade 33:02 8/18 1/3 2/2 2 1 3 2 4 1 2 0 19 13
    M. Chalmers 17:14 1/3 1/1 0/0 0 1 1 1 5 3 5 1 3 2
    R. Allen 32:20 6/12 3/8 1/2 0 3 3 3 4 5 0 0 16 20
    C. Andersen 17:32 1/2 0/0 0/0 0 3 3 0 0 0 1 1 2 4
    N. Cole 29:05 1/4 0/3 0/0 0 3 3 5 3 2 2 0 2 7
    S. Battier 13:42 0/1 0/1 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 0 1
    Total 240 37/78 12/29 9/11 7 22 29 16 21 14 16 2 95 97

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :