• Brooklyn craque sur la fin

    Le Heat (Game 2)

    Après avoir limité à Kevin Garnett à 0 point lors de la première manche, le Heat en fait de même avec Deron Williams ! Impressionnant en défense, et toujours aussi collectif (5 joueurs à 10 points et plus), le champion en titre s’impose 94-82, remportant au passage sa 8e victoire d’affilée en playoffs. Aux côtés d’un Ray Allen décisif par son agressivité et son adresse, LeBron James (22 pts) et Chris Bosh (18 pts) sont les meilleurs marqueurs côté Miami, tandis que Dwyane Wade apporte 14 pts, 7 rbds et 7 pds. Prochaine étape, samedi, à Brooklyn avec des Nets déjà dos au mur ! 

    En 100 secondes, un président décider de débuter une guerre. En 100 secondes, un artiste peut avoir l’idée révélatrice. En 100 secondes, Miami peut prendre trois rebonds offensifs et faire durer une possession assassine pour les Nets. Jason Kidd peut dire ce qu’il veut (« ce n’est pas là-dessus que nous laissons filer le match »), en 100 secondes Brooklyn a compris que ce Game 2 si longtemps serré lui passerait sous le nez. Il reste 3’39 » quand Mirza Teletovic maintient les Nets à -8. Meilleur marqueur (20 pts) et seule menace des Newyorkais derrière l’arc (6/9), le Bosnien enfile un lay-up et comme dans le troisième quart temps, se dit qu’il peut presque à lui seul braquer la banque.

    Brooklyn laisse passer sa chance

    Presque deux minutes plus tard, sans jamais avoir eu la gonfle dans les paumes, Brooklyn baisse la tête de dépit. En 100 secondes, le double tenant vient de prendre la moitié de ses rebonds offensifs de la soirée.

    « Cette défaite fait mal. On s’est donné les moyens de venir gagner ici mais on a laissé la rencontre nous échapper », constate amer Jason Kidd.

    « Ce panier nous a tués », avoue lui Joe Johnson, en évoquant le lay-up de LeBron James à l’entrée des deux dernières minutes: à +10, Miami venait de sceller la 8e victoire consécutive du double tenant en playoffs,un record de franchise.

    Avec ses cinq joueurs en double figure – « ça résume bien l’esprit de l’équipe, on s’en moque de qui score », dixit le King – Miami a comme l’avant-veille fait jouer sa force collective pour éteindre les braises, que ni Paul Pierce (13 pts, 5/11) ni Joe Johnson (13 pts, 6/14) n’ont su allumer. Mais comme souvent dans les rencontres cruciales, c’est surtout à ses Three Amigos que le triple champion NBA doit son succès. Si l’impact de Chris Bosh va bien au-delà de ses 18 pts et 6 rbds que LBJ rend encore une fois une copie sobre et efficace (22 pts, 9/18, 4 rbds, 3 passes, 2 interceptions), c’est Dwyane Wade qui a sonné la tocsin au meilleur moment.

    Dwyane Wade, l’homme du money time

    Limité à 6 pts après trois quart temps, Flash a donné le ton du quatrième quart temps salvateur en scorant 8 pts en trois minutes. Il laissera ensuite Mario Chalmers et le toujours jeune Ray Allen parachever son oeuvre à 7m25.

    « J’ai été capable de me rendre utile avant de pouvoir l’opportunité de scorer, c’est important », commente celui que Charles Barkley considère comme l’unique raison pour laquelle Brooklyn sera incapable de faire vaciller le double champion.

    Ce Game 2 ne donne pas tort à Sir Charles, Wade terminant le match avec 7 rbds set 7 passes. A 6’21 » du terme, Marcus Thornton (10 pts en 18 min) aura bien eu l’occasion à 3-points de priver le Heat des commandes d’une rencontre dans le dernier quart pour la première fois des playoffs. Mais l’ancien King ratera la mire et sans le savoir, venait de dire adieu à la victoire.

    « Cette série est loin d’être terminée », clame Joe Johnson, pour maintenir ses troupes sur le pont. Pour que les Nets puissent remettre les pendules à l’heure, il faudra d’abord que Deron Williams puisse être lui-même. Blessé, le meneur termine avec un zéro pointé. Une première en 8 ans ! Comme Kevin Garnett mardi, c’est la pire performance de sa carrière en playoffs.

    Il faudra surtout que Brooklyn retrouve son adresse (42,3%), soit plus menaçant derrière l’arc et perde moins de ballons. Vaste programme.

    MIAMI  / 94TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    L. James 39:07 9/18 0/3 4/6 0 4 4 3 2 2 2 1 22 19
    S. Battier 19:21 1/3 1/2 0/0 0 1 1 0 1 1 0 0 3 3
    C. Bosh 36:43 7/13 1/4 3/4 3 3 6 0 0 0 1 3 18 19
    D. Wade 35:27 4/11 0/1 6/6 1 6 7 7 3 2 2 1 14 22
    M. Chalmers 34:20 4/7 2/3 1/2 0 1 1 5 3 1 1 1 11 14
    C. Andersen 9:52 1/3 0/0 0/0 0 3 3 0 0 1 0 0 2 4
    R. Allen 27:49 5/8 3/5 0/0 2 6 8 2 3 1 1 1 13 21
    N. Cole 17:09 2/4 1/3 0/0 0 3 3 0 2 1 1 0 5 6
    R. Lewis 20:12 2/4 2/3 0/0 0 3 3 0 0 1 0 0 6 8
    Total 240 35/71 10/24 14/18 6 30 36 17 14 10 8 7 94 116
    BROOKLYN  / 82TirsRebonds 
    JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
    J. Johnson 39:06 6/14 0/4 1/2 0 4 4 3 1 1 0 1 13 13
    P. Pierce 34:06 5/11 2/4 1/2 0 4 4 2 3 0 2 0 13 10
    K. Garnett 20:44 2/8 0/1 0/0 5 7 12 3 1 3 3 0 4 13
    S. Livingston 32:37 6/9 0/0 3/4 1 4 5 3 2 0 3 1 15 17
    D. Williams 36:31 0/9 0/2 0/0 1 6 7 6 1 0 2 0 0 2
    M. Plumlee 10:59 1/2 0/0 0/0 1 1 2 1 4 0 1 1 2 4
    A. Anderson 17:19 1/3 0/2 3/4 2 2 4 1 2 1 0 0 5 8
    A. Blatche 4:36 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 -1
    M. Teletovic 25:35 7/12 6/9 0/0 0 2 2 0 0 0 2 0 20 15
    M. Thornton 18:27 5/10 0/2 0/2 3 0 3 0 1 0 0 0 10 6
    Total 240 33/78 8/24 8/14 13 30 43 19 15 5 14 3 82 87

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :